Bienvenue à tous

Posté par admin | Accueil | jeudi 13 mai 2010 09:20

Vous arrivez sur mon blog où je vais vous présenter mon cheminement pour construire mon premier . Et si l’expérience aboutit avec succès, je compte en réaliser 2 ou 3 supplémentaires.


J’aimerai bien avoir vos avis concernant les prix couramment pratiqués dans le commerce pour des panneaux , ainsi que pour des éoliennes.
Lorsque je vois, par exemple, le prix d’une éolienne de 400 ou 500 W / 24 V à 1000 euros, je m’interroge sérieusement ! Pour ce prix là, vous obtenez un lave-linge d’excellent qualité, les technologies sont, à mon avis, relativement proches !
Vos réactions me paraissent très intéressantes à lire. Utilisez le formulaire de commentaire pour réagir.


Installez Vous-Même Votre Electricité Solaire

Annonces idlead

Installation de panneaux PV : les emplacements et les préalables

Posté par Nicolas | Énergie | mardi 24 juin 2014 08:38

Avec l’épuisement graduel des énergies fossiles, le basculement vers d’autres sources d’énergie est inévitable. L’utilisation de sources renouvelables est de plus en plus privilégiée. Le photovoltaïque intègre les technologies les plus prometteuses.

 

Sur le toit, au sol ou dans la structure

L’installation de panneaux solaires est une entreprise encore coûteuse. En revanche, elle s’avère indéniablement rentable à moyen et long terme en contribuant fortement à l’effort écologique et en diminuant l’emprise des sources d’énergie polluantes. La zone le plus fréquemment utilisée pour installer des panneaux PV est le toit avec des panneaux à angle fixe montés sur un cadre en aluminium. Le courant continu produit par les capteur solaire photovoltaique ne passent pas directement sous le toit pour alimenter la suspension salle a manger ou les lampes led. Il est transféré vers un onduleur qui le transforme en courant alternatif. Cette méthode est la même pour les panneaux au sol qui sont fixés sur un cadre ou installés sur un socle à pointeur solaire à doubles axes, afin d’optimiser la quantité d’ensoleillement reçue. L’on gagne en puissance (de 25 à 30 %), au prix d’une installation plus complexe et des entretiens relativement plus problématiques. Par contre, les modules doivent obligatoirement être retirés lors d’une réparation ou d’une rénovation de toit, ce qui n’est pas nécessaire au sol. Une autre option consiste à incorporer le système dans la structure même du bâtiment, sur les tuiles, les auvents ou la façade. Cela permet de rendre plus discret le bâtiment producteur.

Les étapes préalables à une installation

L’installation de panneaux nécessite quelques étapes préalables. L’installeur doit d’abord s’assurer de la standardisation et de la normalisation de l’installation électrique. Ainsi, des fusibles doivent garder le système à l’abri des courts-circuits de câblage ou d’appareils. La mise à terre du dispositif et la protection contre la foudre doivent aussi être assurées. L’installeur vérifie également les interrupteurs entre les éléments du système, qui doivent être isolés à un certain moment. Les structures et les arbres voisins ne devront porter aucun ombrage aux installations, au risque de réduire considérablement leurs performances. Par ailleurs, les conditions climatiques doivent être vérifiées avant toute installation, les panneaux PV étant très sensibles aux variations de température. À très forte température, un phénomène de déperdition thermique peut affecter le système et, par conséquent, diminuer son rendement. Pour cela, il est primordial de noter les caractéristiques des panneaux avant toute acquisition. Parmi lesquelles, l’on vérifiera le coefficient d’évaluation/température, comme le taux de déperdition énergétique, le taux de pertes de tension et le taux de variation de courant.

Panneau solaire : une source performante d’énergie

Posté par admin | Uncategorized | jeudi 22 mai 2014 13:31

Le panneau solaire photovoltaïque capte la lumière émise par les rayons du soleil pour ensuite les convertir en courant électrique. Quelques points à savoir sur ce mode de production énergétique.

Le mécanisme de fonctionnement du photovoltaïque

Le soleil est une source naturelle d’énergie qu’il serait intéressant d’exploiter. Les panneaux photovoltaïques permettent de transformer les rayons captés en source d’énergie. Pour comprendre le mécanisme, il est important de savoir ce qu’est l’effet photovoltaïque. Il s’agit de la capacité de certains matériaux semi-conducteurs à convertir la lumière solaire en électricité. Les photons contenus dans les rayons du soleil sont captés par le matériau semi-conducteur comme le silicium. Une fois en contact avec les électrons des matériaux, un mouvement se crée, engendrant ainsi un courant électrique continu.

L’intérêt de l’utilisation des panneaux photovoltaïques

Le soleil est une source énergétique inépuisable et gratuite. L’électricité obtenue a le mérite d’être non polluante, donc, sans impact sur l’environnement. La rentabilité est, certes, plus importante dans les lieux très ensoleillés, mais cela n’empêche pas l’utilisation des panneaux solaires dans des endroits moins exposés. L’autre intérêt de l’énergie photovoltaïque réside dans le fait que les plaques ne contiennent aucune pièce mécanique, ce qui réduit les risques de panne. De plus, leur durée de vie est longue.

Comment intégrer les panneaux solaires à son habitation

Tout comme pour les autres installations prêtes à l’usage comme l’alarme maison disponible chez 123alarme.fr, l’intégration des panneaux solaires dans le logement est relativement facile. Les panneaux sont généralement installés sur le toit des habitations, mais, à défaut, il est possible de les poser sur des murs ou des endroits exposés plein sud. Dans ces cas, il est préférable de mettre bien en vue des caméras de vidéosurveillance afin de dissuader les éventuels voleurs. Il va sans dire que les panneaux solaires ne sont fonctionnels que s’ils sont reliés au réseau électrique de la maison. Pour cela, quelques éléments les accompagnent. Il s’agit de la batterie qui emmagasine l’électricité produite, du régulateur qui contrôle l’état de charge de la batterie et enfin, de l’onduleur qui est chargé de convertir l’électricité produite en courant alternatif qui alimentera la maison.

Le photovoltaïque, un système d’avenir

Posté par admin | Uncategorized | mercredi 21 mai 2014 19:00

Pour le moment, le solaire coûte cher, malgré les aides octroyés par l’État. Toutefois, il s’agit d’un bon investissement, dans ce contexte de raréfaction des sources d’énergie fossile, et dans une démarche d’autonomie énergétique face à une dépendance à ces combustibles.

Le photovoltaïque, comment cela marche ?

Le système photovoltaïque fonctionne avec un capteur et des cellules solaires en plus de plusieurs éléments, notamment des batteries, un régulateur de charge, ou encore un convertisseur continu/alternatif. Les cellules solaires en sont les éléments de base. Elles convertissent directement l’énergie solaire en électricité. Assemblées en modules (d’où l’adjectif de « modulaire »), elles forment un champ et peuvent être posées directement sur la toiture des maisons. D’autres sont incorporées à la conception d’une construction, aux vitres ou aux fenêtres… La technologie du photovoltaïque utilise le silicium avec, certes, son coût écologique, mais qui peut être amorti dans le temps.

Un rendement faible, mais un système écologique

Le rendement du photovoltaïque est encore relativement faible, de l’ordre de 6 à 23 %. Le panneau solaire (pour le chauffage d’eau) propose des performances trois fois supérieures. Mais la technologie ne cesse de proposer de nouvelles amélioration et innovation. D’autant plus qu’en matière d’énergie solaire, les pertes relatives à ce rendement peu élevé ne sont pas liées à un gaspillage d’une ressource épuisable, puisque l’on est en présence d’une ressource infinie : le soleil. Autrement dit, ce rendement, aussi faible soit-il, n’a d’impact que dans le prix de revient du dispositif pour couvrir un besoin en énergie déterminé. Le photovoltaïque offre la possibilité de couvrir tous les besoins domestiques, du chauffage aux appareils audiovisuels, en passant par les dispositifs de sécurité comme les alarmes maison de maisonalarme.fr .

L’autonomie

La question d’autonomie est fondamentale lorsque l’on parle de panneaux photovoltaïques. En effet, le soleil ne fournissant de la chaleur que le jour, il faut donc envisager de stockage de cette énergie pour une utilisation la nuit. D’autant plus que certains dispositifs fonctionnent davantage la nuit, comme un système d’alarme maison disponible chez Alarmania.fr . Des batteries qui accumuleront l’énergie emmagasinée la journée sont donc nécessaires. Ces batteries devront être capables de réaliser cette opération pour des suites de journées sans soleil (notamment dans les périodes de fortes pluies ou pendant une bonne partie de l’hiver), alors que l’habitation absorbe toujours du courant pour ses besoins quotidiens. Ces facteurs induisent une augmentation importante de la taille du champ photovoltaïque, ainsi que de ses coûts d’installation et de maintenance, comparés à un système connecté au réseau classique.

La Tunisie, pays leader de l’énergie solaire en Afrique du Nord

Posté par admin | Uncategorized | mardi 25 juin 2013 10:58

Cela fait quelques années déjà que le gouvernement tunisien incite la population à faire installer des panneaux solaires sur le toit des maisons. Parmi ces mesures d’incitation, la baisse du prix de la technologie solaire a été amplement saluée.

Ainsi, on trouve aujourd’hui beaucoup de maisons avec panneaux solaires sur leur toit, et en matière de maîtrise de l’énergie, la Tunisie est considérée à juste titre comme le précurseur. Cela s’explique par le nombre de jours d’ensoleillement dont jouit elle jouit. Si l’on devait ne compter que le nombre d’heures sans aucun nuage, il dépasserait les trois milliers.

Depuis un quart de siècle, la Tunisie est axée sur l’énergie renouvelable. Les toits des maisons sont de plus en plus nombreux à être équipés de chauffe-eau solaires. Quant aux capteurs solaires, si en 2011 ils couvraient plus de cinq-cent-mille mètres carrés, ils devraient dans une quinzaine d’années recouvrir plus d’un million de mètres carrés de toiture. Des données astronomiques. L’énergie solaire est en tout cas une manne pour la Tunisie car elle est créatrice d’emplois, et l’on y dénombre à l’heure actuelle plus de cinq cents entreprises spécialisées dans le domaine solaire.

Que l’on soit propriétaire ou locataire d’une maison équipée de panneaux solaires, on réalise de substantielles économies tout en contribuant à la sauvegarde de l’environnement. Ces logements sont d’ailleurs recherchés en priorité par les consommateurs à la recherche d’une location en Tunisie. Il suffit pour s’en rendre compte de parcourir les sites de petites annonces immobilières comme tayara.tn par exemple. Les propositions de biens à louer peuvent combler toutes les attentes. Petite maison de ville, villa d’architecte américaine, villa avec piscine ou grande demeure de prestige au bord de la mer, chacun peut y trouver l’habitation qu’il recherche, équipée de panneaux solaires. Consulter les sites de petites annonces permet de disposer d’un grand choix de biens à louer en Tunisie avec panneaux solaires, et d’en comparer tranquillement les différentes prestations avant de prendre contact avec le propriétaire pour organiser une visite des lieux.

Des Nouveaux Sites sur les Économies d’Énergie

Posté par admin | Uncategorized | mercredi 22 juin 2011 16:33

Voici quelques sites que j’ai récemment mis en place et qui reste dans la philosophie du photovoltaïque :

La certification énergétique obligatoire en 3 questions.

Posté par admin | Énergie | samedi 9 octobre 2010 12:09

Depuis le 1er juin 2010, vous êtes obligé d’avoir un certificat énergétique si vous vendez votre maison. Mais en quoi cela consiste-t-il ?

C’est quoi ?

Le certificat énergétique est un document qui indique si votre maison a de grosses déperditions énergétique ou pas. Chaque certificat classe les habitations suivant un label qui va de G (le plus mauvais) à A+ (le meilleur). Cela donne ainsi à l’acheteur potentiel une indication sur la consommation théorique de la maison.

En sachant que le label A+ correspond à une maison de type passive, qu’un label D correspond plus ou moins à une maison à ossature bois, 4 façades avec 9 cm d’isolant dans les murs et une isolation de toiture correct, vous devinerez aisément qu’une maison sans isolant aura un label F ou G.

Pour qui ?

L’entrée en vigueur de cette nouvelle réglementation sur les certificats énergétiques va se faire progressivement.

Depuis le premier juin 2010, c’est obligatoire pour les ventes de maison datant de maximum 15 ans environ

A partir du 31 décembre 2010, cela sera obligatoire pour toutes les ventes de maison.

La dernière phase sera mise en route à partir du premier juin 2011. Là, toutes les ventes et locations de maisons et d’appartements seront concernées par l’obligation de disposer d’un certificat énergétique.

Le prix ?

Difficile de donner un prix précis car cela peut varier d’une habitation à une autre en fonction du nombre de façades, de la superficie habitable, du nombre d’annexes à prendre en compte.

Pour obtenir un prix précis, rendez-vous sur www.certificat-energetique.net. Vous pourrez faire une demande de devis en ligne gratuitement.

Tests des cellules solaires photovoltaïques

Posté par admin | Construction | dimanche 27 juin 2010 14:22

Pour vérifier les cellules photovoltaïques, j’ai posé une feuille d’aluminium sur une boîte en carton.
Il me suffisaient alors de poser la cellule photovoltaïque en test sur la feuille d’aluminium.
Vous pouvez aussi utiliser une plaque de circuit imprimé vierge (non gravée) bien nettoyée.
Le côté positif de la cellule photovoltaïque étant en contact avec la feuille d’aluminium, il m’était facile de poser la sonde positive de mon multimètre dessus.
La sonde négative sur la bandelette comme vu sur la photo ci-dessous.

Tests et essais des cellules solaires photovoltaïques

Tests et essais des cellules solaires photovoltaïques

A gauche, mesure du courant : En fonction de la qualité du contact, j’obtiens un courant de l’ordre de 2,5 A en plein soleil.
A droite, mesure de la tension : En fonction de la qualité du contact, j’obtiens une tension de l’ordre de 0,500 à 0,550 V en plein soleil.

Expédition de mes cellules photovoltaïques

Posté par admin | Achat | dimanche 27 juin 2010 14:12

Je vous avais annoncé dans mon précédent billet que j’avais reçu mes cellules photovoltaïques.

Cellule solaire photovoltaïque

Cellule solaire photovoltaïque


Un peu de détails sur l’emballage, elles étaient conditionnées par 36 pièces, solidarisées par un film plastique dans un petit boîtier en carton et bourrée sérieusement de mousse rigide.
Les 2 boîtiers de carton étaient eux même dans un colis protégé de chips en polystyrène expansé.

Emballage des cellules solaires photovoltaïques

Emballage des cellules solaires photovoltaïques

Les composants sont rassemblés

Posté par admin | Achat | dimanche 20 juin 2010 18:17

Il y a des épisodes de la vie qui vous éloignent de vos objectifs !
C’est pourquoi, je n’ai plus travaillé sur mon future panneau solaire photovoltaïque, ni posté d’articles à ce propos.

Malgré tout, j’ai rassemblé quelques composants :

  • les 72 cellules photovoltaïques sont arrivées
  • des diodes de blocage de 6 A, utile lorsqu’il y a plusieurs panneaux solaires photovoltaïques
  • un marqueur de flux pour soudure (facilite la soudure)
  • de la bande conductrice de 5 mm pour établir les interconnections entre rangées de cellules photovoltaïques
  • un plat d’aluminium en section 10 x 30 mm, d’une longueur de 6 m.
  • des croix de carreleur (largeur de séparation 4 mm et épaisseur 2 mm)
  • visserie

Le plat d’aluminium de 6 mètres pèse de l’ordre de 5 kg ce qui n’est pas négligeable !
Mon intention est de trouver un artisan qui puisse me couper la barre en 2 sur la largeur, ce qui me ramènerait la section à 14 x 10 mm, par conséquent le poids d’aluminium redescendrait à près de 2,5 kg.
J’aurai donc, de quoi faire un prochain panneau solaire photovoltaïque.
Chez le commerçant qui m’a fourni l’aluminium, il était possible d’obtenir sur commande du plat de 15 x 8 mm, peut être intéressant pour d’autres réalisations. Après cette première expérience, je verrai si 8 mm d’épaisseur est suffisant !
Je compte demain me procurer un panneau de contreplaqué marin (appellation utilisée en Belgique, vous le trouverez en France sous le terme de contreplaqué bakélisé. Parfois aussi connu sous panneau de coffrage). Ce type de produit résiste relativement bien aux milieux humides. A ma connaissance, on trouve ces panneaux en épaisseur 5, 9, 12 et 18 mm, je pense opter pour le 9 mm qui est un compromis entre rigidité et poids.
Les dimensions standard d’un panneau sont de 125 x 250 cm, me permettant de découper 2 supports de 105 x 117 cm.
Le poids estimé d’un support serait de l’ordre de 5,5 kg, je vous le confirmerai le poids exacte prochainement.

Le support ou encadrement

Posté par admin | Construction | samedi 22 mai 2010 18:33

Le cadre peut se faire tout en aluminium (fond et tour). Personnellement, je pars sur l’idée d’un support en « triplex à béton » parfois aussi appelé « bois marin », il est d’aspect noir et lisse.

Sachant que les cellules solaires, que je devrais recevoir sous peu, font 3,25″ x 6″ (pouces) soit approximativement 81 x 150 mm.
J’ai envisagé de placer les 72 cellules en 4 colonnes de 18 unités ou une autre disposition en 6 colonnes de 12 unités.
Pour le premier cas, j’aurai besoin d’une plaque de ± 700 x 1700 mm et dans le 2ème cas 1005 x 1160 mm

Les plaques de « triplex à béton » se trouvent en 2440 x 1220 ou 2500 x 1250 mm, le calcul est vite fait la première disposition ne rentre qu’une seule fois dans cette surface, tandis que la seconde disposition peut être contenue 2 fois sur un tel panneau. Ce type de panneau se trouve assez aisément dans les magasins de bricolage (en épaisseur 9, 12 ou 18 mm) et très souvent, vous pouvez vous les faire découper aux dimensions que vous souhaitez.

Pour le cadre, je souhaite trouver de l’aluminium en 20 mm de large et 10 mm d’épaisseur, pour ce produit je suis toujours en prospection. Je n’en ai pas trouvé dans les magasins de bricolage. Une première estimation de la longueur nécessaire me donne 5,5 m.

Page suivante »